Pratiques anti-âge pour favoriser une longévité heureuse

Pratiques anti-âge - HippocrateQu’est-ce qui provoque le vieillissement ?
Les scientifiques qui étudient la gérontologie n’en sont pas tout-à-fait sûrs. Certains pensent que c’est dû à la génétique, à l’exposition au soleil, à la respiration, à la nourriture ou quelque autre sorte d’horloge biologique pré-déterminée. Une chose sur laquelle tous les gérontologues s’accordent c’est que l’âge chronologique a peu à voir avec l’âge biologique. En d’autres termes, le nombre d’années durant lesquelles vous avez arpenté cette planète n’est pas nécessairement un indicateur de votre aspect et de votre ressenti. Ces scientifiques qui étudient la longévité disent que le plus gros impact sur votre âge biologique est l’alimentation et le mode de vie.

Selon le généticien Richard Cawthon et ses collègues de l’Université de l’Utah les causes du vieillissement des personnes de plus de 60 ans peuvent être réduites à ces quatre facteurs :

    la suite ICI

+ un article publié en 2014 sur les graines germées

bien se nourrir, suite…

Oxalates, phytates et saponines, ces anti-nutriments dans les aliments sains.

Il est souvent arrivé qu’un certain aliment soit devenu populaire en tant qu’aliment «santé», puis qu’il soit destitué de ce titre après que l’on en ait appris davantage sur la manière dont il est produit ou sur son effet négatif sur le corps.

Rappelez-vous quand le « blé entier » était considéré comme un aliment santé ? Nous savons maintenant que le blé crée des trous dans la muqueuse intestinale et déclenche une inflammation systémique.

Ou le soja, que chaque personne « en bonne santé » avait apparemment dans son réfrigérateur il y a 10 ans. Le lait de soja a été beaucoup remplacé par le lait d’amande au cours des 10 dernières années, en grande partie parce qu’il est maintenant largement reconnu que les produits chimiques naturels du soja ont des effets similaires à ceux de l’œstrogène et que le soja est particulièrement susceptible d’être contaminé par les toxines des moisissures.

Eh bien, une nouvelle vague d’aliments « sains » est à l’étude. Le problème viendrait cette fois des toxines naturelles des plantes.

    la suite ICI

 

Une petite recette pour faire venir l’été

Pâté méditerrannéen

Un pâté cru végétal saveur méditerranéenne, ultra-simple. A déguster, pour les non crudivores sur des tranches de pain grillées, pour les végétaliens crudivores :

  • en accompagnement d’une salade composée,
  • en dip/sauce avec des bâtonnets de légumes crus,
  • sur des crackers (crus déshydratés),
  • en tartinade dans des wraps.

La recette ICI

En complément, toujours de Veg an’bio, un article déjà publié sur ce site :

Les aliments les plus importants selon un médecin végétalien crudivore

A la question « Quels sont les 10 aliments les plus importants à consommer », je vous traduis ci-dessous ce qu’a répondu le Dr Gabriel Cousens, médecin psychiatre, nutritionniste, spécialisé en médecine ayurvédique, fondateur et directeur du Centre de Régénération TREE of LIFE, en Arizona (U.S.A.) et en Israël, auteur de nombreux ouvrages de référence sur l’alimentation crue végétalienne dont le classique Conscious Eating (Se nourrir en conscience), Alimentation,science et spiritualité  et There Is a Cure for Diabetes (Soigner son diabète en 21 jours) et lui-même crudivore depuis plus de 40 ans.        la suite ICI