Graines germées : la force est en toi

Rediffusion d’un article publié en 2014.
Voici de l’or en graine !
Le côté obscur des graines germées
par Steve Meyerowitz.
Extrait du magazine de l’Institut de santé Hippocrate
Depuis longtemps, nous savons que les graines germées et pousses sont excellentes pour la santé. Mais qu’est ce que cela signifie vraiment ? Est ce que cela fait référence aux vitamines ? Bien sûr, les graines germées en sont très riches. En tant que « bébés légumes », elles sont plus concentrées en éléments nutritifs. En fait, les graines contiennent tout ce sont la nouvelle plante a besoin pour son développement jusqu’au stade de légume arrivé à maturité. Par respect, nous devrions donc appeler les graines germées des « légumes nutritionnellement denses ».

Par exemple, les germes de radis ont 40 fois plus de pro-vitamine A qu’un radis biologique arrivé à maturité. La teneur en vitamine C dans les petits pois est 5 fois  plus importante passant de 1,5 mg à 10,4 mg après 3 jours de germination. Et tandis que la teneur en vitamine C des épinards crus (28,1 mg) est similaire à celle des germes de radis (28,9 mg), la teneur en niacine des germes de radis (2,85 mg) est 4 fois plus importante que celle des épinards (0,72 mg).Bien sûr, le marqueur nutritionnel le plus populaire est celui des protéines. Les verdures telles que la laitue et les épinards ne sont pas connues pour être une bonne source de protéines. En fait, une tête de laitue n’en contient pas plus de 1% (0,9). Mais les graines d’alfalfa contiennent 4 % de protéines. C’est encore plus que la salade Romaine (1,8%) ou même que les épinards (2,86%). Parce que le développement des protéines nécessite des ressources suffisantes en vitamines et en minéraux, lorsqu’un aliment pauvre en protéines tel qu’un germe de verdure, contient une bonne quantité de protéines, c’est le signe d’une bonne valeur nutritionnelle générale. Mais la nutrition c’est plus que la quantité de vitamines et de minéraux. Le vrai potentiel de guérison des légumes réside dans leur teneur en composés phytochimiques. Ce sont des composés tels que des antioxydants, des bioflavonoïdes, des carotènes, des phytostérols, des glucosinolates, des sulphorophanes, des isoflavones, des phyto-oestrogènes, des polyphénols, etc. Ceux-ci sont particulièrement abondants dans la forme embryonnaire ou « germe » des plantes et des légumes. Dans une étude datant de 1997, du professeur Xia Xu du département des sciences de l’alimentation et de la nutrition, de l’université du Minnesota, celui-ci découvrit que le coumestérol, le plus dominant des phyto-oestrogènes, augmentait de façon spectaculaire dans les germes de soja après seulement 5 jours de germination (4,200%). Cela représente 42 fois plus de coumestérol (38,55 g/100g) dans les germes que dans les graines de soja non germées. Les germes de trèfle rouge arrivent juste après avec 28,06 mg/100 g. Les phyto-oestrogènes sont des hormones végétales qui imitent en grande partie les bénéfices de la thérapie hormonale comme l’augmentation de la densité osseuse chez les femmes ménopausées, la diminution du cholestérol général tout en augmentant le bon cholestérol (HDL) et en supprimant l’angiogénèse (croissance et métabolisme des cellules tumorales et formation de nouveaux vaisseaux sanguins). En plus, ils ne provoquent pas la plupart des effets secondaires de la thérapie hormonale classique, ce qui fait d’eux une alternative à envisager. Les germes d’alfalfa, de trèfle, de soja, de lentilles et de pois sont tous très riches en un autre composant végétal : la saponine. Vous pouvez constater la présence de ce composant dans l’eau de rinçage de ces germes. La saponine est un détergent naturel. En fait, il peut « récurer » vos artères. C’est ce qu’en conclut le Dr Lawrence D. Rink, cardiologue, à la suite d’une étude en double aveugle de cinq ans, sur 45 de ses patients. Il enregistra une réduction de 50,4% de la protéine C réactive et de 16,6% du mauvais cholestérol LDL, tout en constatant une augmentation simultanée de 11,2 % du bon cholestérol HDL. Cela est basé sur une consommation quotidienne de 1120 à 2240 mg de germes d’alfalfa. Xia Xu découvrit que la teneur en saponine des germes d’alfalfa augmentait de 450% après cinq jours de germination.

Mais les exemples les plus impressionnants de nutrition par les graines germées viennent de la famille des crucifères comme le brocoli, le chou, le radis, le kale, la moutarde, le chou-rave, … A partir de 1992, des scientifiques de l’université John Hopkins examinèrent l’activité anti-cancer d’un groupe d’enzymes appelés glucosinolates. « Dans les cellules humaines et animales, nous avons prouvé sans équivoque, que ce composé peut substantiellement réduire l’incidence, le taux de développement et la taille des tumeurs » a déclaré Paul Talalay, PhD (doctorat), pharmacien chef des recherches de l’université. Talalay découvrit qu’à seulement 5 jours de croissance, les germes de brocoli contenaient 50 à 100 fois plus de glucophanines que les brocolis au stade de légumes.

Bien que tous les crucifères contiennent des glucosinolates, il se trouve que les germes de brocoli sont les plus étudiés. Alors n’arrêtez pas de consommer les germes de chou kale, de chou, de radis, de moutarde, etc. Le glucophanine dans ces germes est convertit en sulphorophane pendant la digestion et c’est cette enzyme qui bloque les récepteurs alpha sur les cellules cancéreuses, les empêchant de se nourrir et stoppant ainsi leur croissance. Mais les recherches sur les graines germées vont bien au-delà de leurs effets sur le cancer, jusqu’au diabète, au cholestérol, aux ulcères et plus encore. Voici quelques exemples qui rendent compte du potentiel guérisseur contenu à l’intérieur de ces plantes embryonnaires. Alors que les germes de brocoli et le cancer ont focalisé l’intérêt des chercheurs, les germes de trèfle, d’alfalfa, de soja, de lin, de blé et de tournesol complètent le tableau.

Cependant, il y a un bénéfice nutritionnel supplémentaire que ces études ont manqué ! Les scientifiques sont entrainés à définir les bénéfices nutritionnels selon la présence et la quantité de chimiques. Les scientifiques occidentaux ne sont pas connus pour mesurer l’énergie ou la force vitale tel que le « Qi » (prononcez Chi). Pourtant c’est véritablement le bénéfice le plus important de ces bébés plantes. Leur Qi résonne très fort. La guérison est plus efficace en apportant ces nutriments incroyables dans la circulation sanguine. Le haut niveau d’activité biologique de ces plantes embryonnaires fournit le courant qui délivre sa médecine naturelle. Si vous pouviez voir leur aura, vous constateriez que les germes de brocoli irradient de manière beaucoup plus brillante que le brocoli lui-même. Bien sûr, le brocoli en tant que légume est toujours un aliment cru de qualité. Mais ce n’est pas vraiment un aliment vivant. En fait, il se meurt depuis l’instant où l’agriculteur l’a retiré de la terre. Il perd ses nutriments et sa force vitale avec chaque jour qui passe. Mais pas les germes ! Ils irradient et sont effervescents jusqu’à la minute où vous les mettez dans votre bouche et encore dans votre estomac et dans votre circulation sanguine..

Lorsque vous mangez des germes, vous consommez le scintillement bio-électrique de la vie. Vous ne pouvez pas obtenir cela d’une pilule, d’une boite ou d’une conserve. Pensez à la façon dont vous branchez votre téléphone portable pour le recharger. Pourquoi ne pas brancher votre corps et le recharger avec l’étincelle de vie des aliments vivants ?

Source www.marketveg.com

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.